Les ventes de maquillage sélectif en France ont enregistré une hausse de 1%
entre juin et fin août 2021, selon The NPD Group

Paris, le 16 novembre 2021 — Les ventes de maquillage dans le circuit sélectif ont augmenté de 1 % en France sur la période de trois mois s’étendant de juin à fin août 2021, indique The NPD Group. Avec un total des ventes s’élevant à 71,4 millions € pendant cette période, des signaux positifs de reprise sont donc enfin visibles sur un marché pourtant confronté à de nombreux défis pendant la pandémie.

Les ventes de maquillage de luxe de nouveau en positif pour la première fois depuis mars 2020

Les ventes de maquillage sélectif avaient enregistré une baisse dès le début de la pandémie, accusant le coup de la fermeture des parfumeries et grands magasins et de la réduction des interactions sociales. Avec la reprise de la vie économique en juin 2021, une population plus importante a retrouvé le chemin du bureau et des lieux culturels, et les bars et les restaurants ont repris leur activité. Résultat : le maquillage sélectif enregistre une croissance positive pour la première fois depuis mars 2020.

Le port du masque restant obligatoire, les consommatrices françaises ont commencé à adopter des produits longue tenue dont les ventes ont bondi de 12 % entre juin et fin août 2021, par comparaison avec la même période en 2020. L’augmentation est de 31 % pour les mascaras, 25 % pour les ombres à paupières et 28 % pour les poudres longue tenue.

Pleins feux sur les yeux

À la faveur du port du masque, le maquillage des yeux est le premier moteur de croissance, avec la plus nette amélioration des ventes. Au total, cette catégorie a augmenté de 9 % entre juin et fin août 2021, par rapport à la même période en 2020, principalement grâce aux excellents résultats des ombres à paupières et des eyeliners/crayons. Plus important segment du maquillage pour les yeux, les mascaras enregistrent une croissance plus douce de 4% pendant cette même période, en comparaison de l’année précédente.

Teint de pêche

Les ventes totales de maquillage pour le teint ont augmenté de 2% entre juin et fin août 2021, en comparaison de la même période en 2020. Avec le regain pour un rendu plus naturel, les ventes de poudres bronzantes enregistrent plus 6 % par rapport à cette même période. Et celles de crèmes teintées réalisent une croissance de 3% comparativement à 2020 et plus 6 % par rapport à 2019, confirmant l’intérêt toujours fort des consommatrices pour les produits qui allient les avantages du maquillage à ceux du soin de la peau. 

D’autres segments du maquillage ont enregistré une croissance à deux chiffres entre juin et fin août 2021, comme les blushs, les applicateurs pour le visage et les sprays/poudres de fixation. Pendant cette période, si les ventes totales des fonds de teint restaient négatives, celles des fonds de teint longue tenue gagnaient 6 %.

Mathilde Lion, Expert Beauté Europe chez The NPD Group, commente : « Le maquillage est la catégorie qui a le plus souffert sur le marché de la beauté haut de gamme. Ses ventes sont lourdement impactées par les changements majeurs dans notre mode de vie et la nécessité de continuer à porter le masque. Toutefois, avec l’allègement des restrictions, les consommatrices commencent à renouer avec leur routine de maquillage, en mettant fortement l’accent sur les yeux. Nous sommes impatients de voir comment cela va influencer l’évolution du marché pour le Black Friday et la saison de Noël. »



Press Contact

David Riley

917-543-5465
david.riley@npd.com 

The NPD Group, Inc.
900 West Shore Road
Port Washington, NY 11050