• Les adultes devraient retrouver plus rapidement le chemin des restaurants, par comparaison avec l’été 2021
  • Manger au restaurant est la 2e activité qui manque le plus aux Français (après les voyages)
  • La vente à emporter, atout phare de la RHD 2021 — avec ou sans terrasse 

Paris, le 11 mai 2021 — Grâce à son panel CREST composé de 1 400 personnes interrogées chaque mois, The NPD Group dresse les perspectives de reprise du secteur de la restauration hors domicile, à l’aube de la réouverture au public des établissements, dont la première étape est fixée au 19 mai.  

Un contexte différent

Lors du premier confinement de 2020, la RHD avait enregistré un recul net de -64 % en visites et de -70 % en valeur. La réouverture des établissements pendant la période estivale n’avait permis de regagner qu’un tiers des visites perdues de mars à mai 2020.

La donne est différente aujourd’hui, avec un marché de la RDH qui a su s’adapter en proposant la vente à emporter et la livraison pour pallier la fermeture des établissements. Ainsi, le recul cumulé de novembre 2020 à mars 2021 avoisine les -47 % en visites et les –56 % en valeur par comparaison avec une année normale (novembre 2018 à mars 2019, par exemple), preuve que le lien entre consommateurs et restaurateurs a été maintenu cette fois-ci.

Une reprise sous contrôle

Selon The NPD Group, la reprise de la consommation sur place (en terrasse, puis en salle) devrait être lente en raison des jauges imposées et du nombre limité de clients par table. Elle est par ailleurs fortement dépendante de l’avancée de la vaccination. Désormais bien ancrée dans les habitudes, la vente à emporter continuera donc de jouer un rôle déterminant, aussi bien en restauration rapide qu’en restauration à table. La livraison, quant à elle, devrait ralentir dès la levée du couvre-feu et la reprise des sorties en soirée.   

Des consommateurs « rodés »

L’été 2020 avait vu les familles renouer plus facilement avec la fréquentation des restaurants que d’autres publics : elles avaient fait preuve de plus de souplesse pour adopter ces nouveaux modes de consommation que sont la vente à emporter, le drive et la livraison (notamment dans le circuit de la restauration rapide). En comparaison, les adultes sans enfant s’étaient montrés plus attachés à la convivialité de la consommation sur place et moins tentés de se tourner vers d’autres circuits de consommation. Avec l’avancée de la vaccination, une certaine accoutumance et une perception du risque atténuée, la dynamique s’annonce différente pour l’été 2021. Les terrasses pourraient devenir le pilier de la reprise, attirant plus rapidement les adultes, seuls ou en groupe. Sans oublier le retour de certains consommateurs qui avaient délaissé les établissements l’an dernier, avec des seniors désormais sur les starting-blocks grâce à la vaccination.

Et impatients !

Selon la dernière enquête* menée par The NPD Group auprès d’un échantillon représentatif :

  • Manger au restaurant est la 2eactivité qui manque le plus aux Français, après les voyages
  • La convivialité reste la 1èremotivation pour renouer avec la restauration à table
  • 70 % des Français préfèrent se rendre au restaurant plutôt que cuisiner à la maison pour déguster un met spécial

Maria Bertoch, experte foodservice au sein de The NPD Group, commente : « Cette année, le contexte de réouverture des établissements est différent de celui de mai 2020. Les longs mois de fermeture ont permis au marché de s’engager vers plus de digitalisation et de vente à emporter, et de pénétrer de nouveaux espaces de vie. Cette diversification et cette agilité vont permettre au secteur de compenser les contraintes sanitaires et la capacité d’accueil limitée, qui avaient freiné la reprise estivale en 2020. Si cette réouverture est l’objet de nouveaux enjeux, les résultats de 2021 dépendront de la vitesse du retour des consommateurs et de l’inventivité de l’offre (apéros, brunchs, menus et offres spéciales). Les consommateurs sont fin prêts, il ne reste plus qu’à les servir, à table et en terrasse ! »

* L’enquête spéciale de The NPD Group « NPD Consumer Sentiment Study » a été menée en ligne auprès de 555 répondants, le 23 octobre 2020.


Définition des circuits


La restauration hors domicile inclut les circuits suivants :


  • Restauration avec service à table (cafés/bars/brasseries, restauration thématique et non thématique, cafétérias)
  • Restauration rapide (fast-foods, vente à emporter/livrée, sandwicheries, boulangeries, traiteurs, GMS)
  • Restauration dans les transports et lieux de loisirs (musées, parcs d’attractions…)
  • Restauration collective (restauration d’entreprise, au bureau ou à l’usine, autogérée ou concédée)
  • Distribution automatique